Restauration de Meubles

- Les ébénistes du XVIII ème siècle -

Lettre S

Restauration de meubles

Atelier Bence
9, rue Lejemptel
94300 Vincennes

E-mail : atelierbence@gmail.com
Accès au planAccès au plan

Tel : + 33 (0)1 43 98 24 91
Mobile : + 33 (0)6 60 17 30 71

Rabot


LETTRE S

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z




SABATIER Théodore

Théodore Sabatier (Mort vers le début du règne de Louis XVI) - Menuisier - parisien, maîtrise en 1946, mais ne prêta serment que le 17 février 1748.

Théodore Sabatier

→ Lire la suite sur Théodore Sabatier ←

trait

SADDON Jean

Jean Saddon - menuisier-ébéniste provincial du temps de Louis XV. Le musée Saint-Denis de Reins possède une commode en bois de noyer d'une forme très lourde, présente une riche ornementation de rocailles et de fleurs sculptées.

Jean Saddon

trait

SAGEOT Nicolas

Nicolas Sageot (Né en 1666). Menuisier en ébène à Paris sous la Régence. Maître en 1706. Il était marié à une fille de son confrère Jacques Roussel. Il travaillait sans doute comme ouvrier libre, dans le faubourg Saint-Antoine.

→ Lire la suite sur Nicolas Sageot ←

trait

SAINT-GEORGES Jean-Étienne

Jean-Étienne Saint-Georges (1723 - 20 octobre 1790) - Maîtrise le 10 avril 1747. Il était le fils d'Étienne. Il s'associa avec son confrère et beaux-frère Claude Sené, pour exploiter l'ancien atelier de son père, rue de Cléry, au Grand-Saint-Georges.

Jean-Étienne Saint-Georges

trait

SAINT-GEORGES Étienne

Étienne Saint-Georges (Mort le 12 juillet 1736) - Menuisier établit rue de Cléry à l'enseigne du "Grand Saint-Georges", Il a produit quelques bons sièges Louis XV.

Étienne Saint-Georges

trait

SAINT-GERMAIN Joseph de

Joseph de Saint-Germain (1720-1791), maîtrise au Châtelet le 31 juillet 1750. Cet artisan, qui résidait dans le faubourg-Saint-Antoine, fut le père du fondeur Jean-Joseph de Saint-Germain.

Joseph de Saint-Germain

trait

SAINT-YVES Antoine

Antoine Saint-Yves - Menuisier à Paris au XVIIe siècle. Il exécuta, en 1664, deux cabinets pour la chambre à coucher de Louis XIV.

trait

SALVESTRO

Marqueteur italien au XVIe siècle.

trait

SAMBIN Hughes

Hughes Sambin - Architecte de la ville de Lyon au XVIe siècle. Il dessina des projets de châteaux, de meubles, de panneaux sculptés ou peints.

trait

SAR Jean-Girard-Théodore

Jean-Girard-Théodore Sar (Né en 1724) Maître le 1er octobre 1766. Il exerça rue de Lappe, où il demeurait encore, retiré des affaires, à la veille de la Révolution. Sa production se compose surtout d'ouvrage ordinaires en noyer ou bois teint.

Jean-Girard-Théodore Sar

trait

SARAZIN Antoine

Antoine Sarazin (Mort en 1782) - menuisier à Paris. Reçu maître le 22 septembre 1777. Il résidait rue de Perpignan, où sa veuve lui succéda entre 1782 et 1784. Une bergère Louis XVI à dossier, vendue le 5 décembre 1930 portait l'estampilles de Jean-Baptiste Boulard et Sarazin.

Antoine Sarazin

trait

SAUNIER Jean-Charles

Jean-Charles Saunier - Menuisier-ébéniste. Paris. Maître le 27 août 1743. Il était le fils de Charles Saunier et il conserva l'atelier de son père rue du Faubourg-Saint-Antoine. Il fit partie de la jurande de sa communauté entre 1750 et 1752.

Jean-Charles Saunier

trait

SAUNIER Jean-Baptiste

Jean-Baptiste Saunier, frère de Jean-Charles, prêta serment le 29 juillet 1757. Il s'établit rue de Charenton, d'où il avait disparu en 1782. (Les initiales s'écrivent sur son estampille J. B - Fait rare à cette époque, où presque toujours, le J s'écrivait I)

Jean-Baptiste Saunier

trait

SAUNIER Claude-Charles

Claude-Charles Saunier (1735-1807) – ébéniste - maîtrise obtenue le 31 juillet 1752 : Célèbre ébéniste parisien sous Louis XVI, homme d’invention et de goût, Saunier se distingue par la très belle qualité de ses œuvres estampillées.

Claude-Charles Saunier

→ Lire la suite sur Claude-Charles Saunier ←

trait

SAUNIER Charles

Charles Saunier Ébéniste. Paris. Possédait la maîtrise en 1737. Ébéniste ordinaire du roi, demeurant faubourg Saint-Antoine. Ses deux fils, Jean-Charles et Jean-Baptiste, seront également ébéniste, ainsi que son petit fils Claude-Charles, qui restera le plus célèbre de la lignée.

Charles Saunier

trait

SAVARD Dieudonné-Grégoire

Dieudonné-Grégoire Savard, devenu maître à Paris le 27 Juillet 1763, travailla cour de la Juiverie au faubourg Saint-Antoine jusqu'en 1787.

Dieudonné-Grégoire Savard

trait

SCHALIN Frederik

Frederik Schalin, ébéniste suédois. Élève et collaborateur de son compatriote Gottlieb Iwersson, il gagna sa maîtrise à Stockholm en 1797, ayant présenté pour chef-d'oeuvre corporatif une commode en secrétaire surmontée d'une armoire.

trait

SCHEFFER Jean-Conrad

Jean-Conrad Scheffer ou Schäffer, reçu maître à Paris le 28 septembre 1786, s'installa dans le quartier de la Ville-l'Évêque, place du Marché d'Aguesseau. Il publia dans les "Petites Affiches" plusieurs annonces concernant des meubles richement garnis de fontes dorées. Il travaillait encore au début de l'Empire.

trait

SCHEFFER François

François Scheffer dit Bergé (Né avant 1750). Ébéniste. Paris. Maître le 2 juin1782. D'origine allemande. Travail dans le Faubourg Saint-Antoine comme artisan libre et il achèvera sa carrière rue de Richelieu au début de la Révolution. Il fabriquait des ouvrages de nature très divers.

trait

SCHEY Fidelys

Fidelys Schey (Mort le 29 juillet 1788) Ébéniste d'origine badoise. Paris. Maître le 5 février 1777.

Fidelys Schey

→ Lire la suite sur Fidelys Schey ←

trait

SCHIEFERSTEIN Hans

Hans Schieferstein Artiste allemand du XVIe siècle. Il exécuta de beaux cabinets.

trait

SCHILER Jean-Martin

Jean-Martin Schiler dit Schüler (1753 - 22 mai 1812) - ébéniste - Maître le 27 juin 1781. Originaire des environs de Leipzig.

Jean-Martin Schiler dit Schüler

→ Lire la suite sur Jean-Martin Schiler dit Schüler ←

trait

SCHLICHTIG Jean-Georges

Jean-Georges Schlichtig (Mort en février 1782) - Ébéniste. Paris. Maître le 2 octobre 1765. D'origine allemande.

Jean-Georges Schlichtig

→ Lire la suite sur Jean-Georges Schlichtig ←

trait

SCHMIDT Antoine-Marie

Antoine-Marie Schmidt - Ébéniste. Paris. Maître le 4 février 1784. D'origine allemande et fils d'un sculpteur. Il était l'un des fournisseurs de la Cour sous Louis XVI.

Antoine-Marie Schmidt

trait

SCHMITZ Joseph

Joseph Schmitz - ébéniste. Paris. Maître le 18 juin 1761. Il demeurait rue de Charonne, d'où il disparut avant 1782. Sa marque se rencontre assez fréquemment sur des meubles Louis XV en bois de placage, tels que des tables de dame et des commodes.

Joseph Schmitz

trait

SCHNEIDER Caspar

Caspar Schneider - Ébéniste. Paris. Maître le 15 mars 1786. D'origine allemande, il travaillait au faubourg Saint-Antoine vers le milieu du règne de Louis XVI. Il était vulgairement connu sous le seul prénom de Gaspard.

Caspar Schneider

trait

SCHNEIDRE Jean

Jean Schneidre dit Scheider - ébéniste. Maître le 5 octobre 1757. Il était le beau-frère de Gilles Joubert et ébéniste de Louis XV. Il résidait à Paris, pratiquant à la fois l'ébénisterie et la menuiserie.

Jean Schneidre dit Scheider

trait

SCHUMAN André

André Schuman - ébéniste. Maître le 5 octobre 1771. Il travaille rue du Faubourg-Saint-Antoine, où il n'est plus mentionné à partir de 1788. Son oeuvre comporte des meubles Louis XVI sobres et de fabrication soignée.

André Schuman

trait

SCHWANHARD Hans

Hans Schwanhard - Ébéniste allemand du XVIIe siècle, signalé par Ledebur comme étant l'inventeur de ces pièces d'ébène ondulé d'un joli effet, qui entrent dans la décoration des armoires, des cabinets et des cadres; mais l'emploi de ces bandes ondulées fut souvent poussé jusqu'à l'abus.

trait

SCHWERDFEGER Jean-Ferdinand-Joseph

Jean-Ferdinand-Joseph Schwerdfeger (1734 - 10 mars 1818) Ébéniste. Paris. Maître le 26 mai 1786. il était Allemand établi à Paris sous le règne de Louis XVI. Il est l'auteur du célèbre cabinet serre-bijoux en acajou, qui fut fait pour Marie-Antoinette.

→ Lire la suite sur Jean-Ferdinand-Joseph Schwerdfeger ←

trait

SCHWINGKENS Guillaume

Guillaume Schwingkens Ébéniste étranger installé en France vers le milieu du XVIIIe siècle. Il obtient ses lettres de maîtrise sans doute au début du règne de Louis XV.

Guillaume Schwingkens

→ Lire la suite sur Guillaume Schwingkens ←

trait

SCHÜLLER Jean-Philippe

Jean-Philippe Schüller - Ébéniste. Paris. Maître, 1767. D'origine allemande.

trait

SÉFERT Pierre-François

Pierre-François Séfert dit Cephert (1732 - 1er avril 1803) - Menuisier en sièges. Paris. Maître le 26 avril 1780. Il a signé de beaux ouvrages dans le style Louis XVI et sous l'Empire, il a fournit au Garde-Meuble plusieurs mobilier de salon fabriqués en série.

Pierre-François Séfert dit Cephert

trait

SEIBECQ François

François Seibecq dit Carpy. Maître menuisier et sculpteur du XVIe siècle, venu d'Italie en France où il orna des meubles.

trait

SELLIER Jacques

Jacques Sellier, ébéniste marqueteur domicilié rue du Faubourg-Saint-Antoine vers le milieu du règne de Louis XV, devint contremaître chez la veuve de Jean-Pierre Latz, artisan privilégié du Roi, et dirigea cet atelier jusqu'à la mort de sa patronne en 1756.

trait

SEMFT Benoît

Benoît Semft, compagnon ébéniste d'origine autrichienne, né à Vienne en 1753, travaillait dans le faubourg Saint-Antoine lorsqu'il prit part au siège de la Bastille. Après le 10 août, il fut nommé brigadier à la compagnie des canonniers de la 35e division de gendarmerie.

trait

SENÉ Jean-Baptiste-Claude

Sené Jean-Baptiste-Claude (1747-1803) – menuisier en siège – maîtrise obtenue le 10 mai 1769 : A l’égal de Georges Jacob, Jean-Baptiste-Claude Sené est considéré comme le plus grand menuisier en siège français du règne de Louis XVI.

Jean-Baptiste-Claude Sené

→ Lire la suite sur Jean et Juste Chardin ←

trait

SENÉ Jean

Jean Sené dit le Père, exerçait dans le quartier de la Villeneuve au milieu du 18e siècle. Jean Sené était le premier d'une lignée célèbre. Ce maître ne signa ses travaux que sur la fin de sa période d'activité, quand l'usage des estampilles devint obligatoire.

Jean Sené

trait

SENÉ Claude II

Claude II Sené dit le Jeune - Ébéniste. Paris. Maître le 31 juillet 1769. Fils cadet de Claude I et frère du célèbre Jean-Baptiste Claude, il travaille rue du Faubourg Saint-Denis mais doit déposer son bilan en 1783.

Claude II Sené

trait

SENÉ Claude I

Claude I Sené (1724-1792) - Menuisier-ébéniste. Paris. Maître le 20 juillet 1743.

Claude I Sené

→ Lire la suite sur Claude I Sené ←

trait

SENGENS J.

J. Sengens - Ébéniste inconnu qui exerçait en France vers la fin du règne de Louis XV. Cette estampille figure sur plusieurs petits meubles en bois de placage.

trait

SERRURIER Charles-Joseph

Charles-Joseph Serrurier - Ébéniste. Paris. Maître le 3 septembre 1783. Fournisseur du Garde-meuble, il exerçait rue Traversière-Saint-Antoine jusqu'en 1813. Il fournit à la Couronne de nombreux articles, tels que des meubles d'usage courant en noyer. ou en bois teinté.

Charles-Joseph Serrurier

trait

SÉVERIN Pierre-Charlemagne

Pierre-Charlemagne Séverin - Maître le 22 août 1787. Sans doute le fis de Nicolas-Piere Severin, il travaillait rue de la Harpe puis, au début de l'Empire, rue Traînée jusque vers 1812. Les initiales de son prénom sur la marque se trouvent intervertis. Nous trouvons sa marque sur une commode demi-lune.

Pierre-Charlemagne Séverin

trait

SÉVERIN Nicolas-Pierre

Nicolas-Pierre Séverin (1728 - 27 décembre 1798) Ébéniste. Paris. Maître le 26 juillet 1757. Il établit son compte rue Dauphine et participe à la restauration d'un certain nombre de meubles en marqueterie Boulle se trouvant dans les demeures royales.

Nicolas-Pierre Séverin

→ Lire la suite sur Nicolas-Pierre Séverin ←

trait

SEVESTRE Jean

Jean Sevestre - Menuisier du XVIIe siècle à châteaudun.

trait

SHERATON Thomas

Célèbre ébéniste anglais. créateur du style Sheraton, qui est une transition entre notre Louis XVI et le style Empire. Nos meubles Directoire représentent assez bien ce style. Il publia en 1794 un ouvrage ou étaient rassemblés des modèles pour donner des idées d'ensemble aux artistes de ce temps.

trait

SIACHIEZ Guillaume

Ébéníste à Paris. Il est connu par un secrétaire sur l'un des tiroirs duquel on lit: Ce secrétaire a été vendu par moi, Guillaume Siachez, ébéniste, rue du Temple, 17, le 10 janvier 1680, à Mademoiselle Ninon de Lenclos, vingt-cinq louis.

trait

SIMONOT Alexandre Pierre

Alexandre Pierre Simonot, ébéniste parisien, admis à la maîtrise le 4 juillet 1783, exerça dans le cul-de-sac de la Brasserie, sur la butte Saint-Roch, jusque sous le Directoire.

→ Lire la suite sur Alexandre Pierre Simonot ←

trait

SINZ Joseph

Joseph Sinz ou Sintz. Reçu maître le 29 juillet 1785. Il s'établit rue de la Michodière. Il semble que le commerce ait occupé une grande partie de son activité. En février 1789, il eut un litige avec le doreur sur cuivre Sommers, qui avait travaillé aux garnitures de ses ouvrages.

Joseph Sinz ou Sintz

trait

SOLTZER Jean

Jean Soltzer (Mort vers 1783) - Ébéniste d'origine allemande, reçu maître le 17 juin 1778.

Jean Soltzer

→ Lire la suite sur Jean Soltzer ←

trait

SOTTOT Jean-Laurent

Jean-Laurent Sottot exploita un atelier rue du Faubourg-Saint-Antoine, entre 1790 et 1799. Pendant la terreur, cet ébéniste fut juré auprès du tribunal criminel de Paris. Il réussit mal dans ses affaires et cessa son commerce étant insolvable.

trait

SPINDLER

Spindler (le jeune). Ébéniste bavarois, natif de Bayreuth, concourut aux embellissements des palais royaux de Prusse depuis 1765, jusque vers 1770. Le livre de l'ébéniste Migeon mentionne un ouvrier de nom de "Spintler" domicilié en 1756 rue du Faubourg-Saint-Antoine.

trait

STABRE Laurent

Laurent Stabre - Menuisier en ébène, faiseur de cabinets du roi, admis au logement du Louvre par lettres patentes du roi datées du 22 décembre 1608.

trait

STADLER Charles Antoine

Charles Antoine Stadler (1735 - 12 janvier 1819), travailla comme artisan libre dans la cour de la Juiverie, avant de prendre ses lettres de maîtrise le 13 novembre 1776. Il se marie, en seconde noce, avec la fille de Jean-François Leleu qui le prend comme associé vers 1780.

trait

STENSTRÖM Nils Peter

Nils Peter Stenström (30 avril 1750 Veberöd, Skåne - 26 avril 1790), habile ébéniste suédois,, servit dans sa jeunesse comme volontaire aux Gardes du corps, puis entra en apprentissage chez Georges Haupt et obtint la maîtrise le 21 décembre 1782.

trait

STOCKEL Joseph

Joseph Stockel (1743-1802) Ébéniste. Paris. Maître le 2 août 1775. D'origine allemande.

Joseph Stockel

→ Lire la suite sur Joseph Stockel ←

trait

STUMPFF Jean Chrysostome

Jean-Chrysostome Stumpff (1731-1806) - Ébéniste. Paris. Maître le 27 août 1766.

Jean-Chrysostome Stumpff

→ Lire la suite sur Jean-Chrysostome Stumpff ←

trait

STYLEN Wynant

Wynant Stylen, ébéniste d'origine flamande, vulgairement connu sous son seul prénom, fut un des principaux ouvrier de J.F. Oeben à l'Arsenal de Paris. Il travailla ensuite sous la conduite de Riesener et prit une part importante à l'exécution du bureau du Roi terminé en 1769.



A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z