Restauration de Meubles

- Les ébénistes du XVIII ème siècle -

Lettre C

Restauration de meubles

Atelier Bence
9, rue Lejemptel
94300 Vincennes

E-mail : atelierbence@gmail.com
Accès au planAccès au plan

Tel : + 33 (0)1 43 98 24 91
Mobile : + 33 (0)6 60 17 30 71

Rabot


LETTRE C

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z




CADOUT François

François Cadout ( 1749 - 2 février 1822) - ébéniste. Il tenait un atelier de menuisier-ébéniste à Paris, rue de Charenton, sous le Directoire et le Consulat. Il était connu comme fabricant de petites tables en tous genre, telles que servantes, chiffonnières, tables de nuit, tables à déjeuner...

trait

CAFFIERI Philippe

Philippe Caffieri, né à Rome, n'était pas ébéniste; mais son double talent de sculpteur en bois et de ciseleur en bronze lui mérite une place dans une notice sur l'ameublement. Il est qualifié "sculpteur" et mouleur de bois" et a beaucoup travaillé pour les Tuileries, le Louvre, Versailles, Trianon et le château de Saint-Germain. Pendant de longues années, il a sculpté des pliants, des fauteuils, des bordures de tableaux, des cadres de glaces, de grands guéridons ou tables rondes pour recevoir les flambeaux, etc...

trait

CAFFIERI Jacques

Sculpteurs. Nom d'une famille de sculpteurs, dont le plus important fut Philippe Caffieri. Jacques Caffieri ornait les meubles de cuivres portant l'inscription: fait par Caffieri.

trait

CAILLOIS Jacques-Nicolas

Jacques-Nicolas Caillois - Menuisier, reçu maître le 31 mai 1760.

Jacques-Nicolas Caillois

→ Lire la suite sur Jacques-Nicolas Caillois ←

trait

CAMUS Barthélemy

Barthélemy Camus (1737 - 30 juillet 1803) - Il gagna sa maîtrise à Paris le 6 janvier 1774 et se fit connaître comme fabricant et marchand d'écrans rue Traversière-Saint-Antoine.

trait

CANABAS Joseph Gengenbach

Joseph Gengenbach dit Canabas (1715-1797) – maîtrise obtenue le 1 avril 1766 : D’origine allemande, Canabas - de son vrai nom Joseph Gengenbach - arrive à Paris dans les années 1740. À la fois ébéniste et menuisier, il utilise aussi bien le placage que le bois massif.

Joseph Gengenbach dit Canabas

→ Lire la suite sur Joseph Gengenbach dit Canabas ←

trait

CANOT François

François Canot (Mort le 29 octobre 1786), sculpteur lyonnais, né à Paris, est le beau-frère de Pierre Nogaret. Il exerça à Lyon, place Louis-le-Grand, au milieu du XVIIIe siècle. On ne trouve pas trace de son accession à la maîtrise.

François Canot

→ Lire la suite sur François Canot ←

trait

CAREL Jacques-Philippe

Jacques-Philippe Carel (1688-1755) - ébéniste, reçu Maître en 1723. Habile ébéniste qui florissait vers le milieu du règne de Louis XV.

Jacques-Philippe Carel

→ Lire la suite sur Jacques-Philippe Carel ←

trait

CARLES Louis

Menuisier-ébéniste à Grenoble. En 1644, il fournit à François de Virieu une garde-robe à six portes sculptées, et à M. de Surville, un cabinet de noyer avec sculptures religieuses. Plus tard, il exécuta une bibliothèque en bois de noyer pour François de Gratet.

trait

CARLES Jean

Menuisier-ébéniste à Grenoble. En 1609, il fournit à Jean Vignon, prieur de Saint-Pierre d'Allevard, un mobilier composé des meubles suivants : un cabinet, un coffre, une table, six escabeaux, deux grands lits, deux grandes et une petite chaises.

trait

CARLIN Martin

Carlin Martin (vers 1730-1785) – ébéniste – maîtrise obtenue le 30 juillet 1766 : Ebéniste célèbre du règne de Louis XVI, Martin Carlin s’impose comme le spécialiste des meubles ornés de plaques de porcelaine.

Martin Carlin

→ Lire la suite sur Martin Carlin ←

trait

CARLIN Jérémie

Menuisier-ébéniste à Montbéliard. Il exécuta, en 1600, un grand dressoir en noyer orné de cariatides et de panneaux sculptés d'après les modèles de François Briot, meuble qui se trouve à l'Hôtel de Ville de Montbéliard.

trait

CARLIN Étienne

Étienne Carlin - Ébéniste. Paris. Maître le 16 septembre 1753. Il résida rue du Vertbois jusqu'en 1789. Il est probablement le frère du célèbre ébéniste Martin Carlin.

trait

CARPANTIER Sébastien

Sébastien Carpantier (19 avril 1733 - 1813), menuisier en siège, maître en 1770. Né à Francastel près de Beauvais, il effectue son apprentissage chez François Girard. Il a produit des sièges Louis XVI à dossier médaillon, aux formes robustes, voire un peu lourdes.

Sébastien Carpantier

→ Lire la suite sur Sébastien Carpantier ←

trait

CARPENTIER Louis-Charles

Louis-Charles Carpentier (Mort vers 1787) - Menuisier-ébéniste. Paris. Maître le 26 juillet 1752.

Louis-Charles Carpentier

→ Lire la suite sur Louis-Charles Carpentier ←

trait

CARRÉ Nicolas

Nicolas Carré (1739 - 1814) Ébéniste. Maître le 7 mai 1777. Il exerça au faubourg Saint-Antoine, cour Saint-Joseph, rue de Charonne, puis rue Saint-Nicolas. En 1787, il fournissait des meubles aux tapissiers Presle.

trait

CARRÉ L-C

Le catalogue de la vente T. Broet (mai 1909) mentionne cette marque sur le canapé d'un beau mobilier de salon Louis XVI, ouvrage qui portait en réalité le poinçon de Louis-Charles Carpentier.

trait

CATHERINET Jean-Baptiste

Né en 1738, passa menuisier à Paris le 11 décembre 1776, fut député de sa corporation et vécut au moins jusqu'en 1795.

Jean-Baptiste Catherinet

trait

CAUMONT Jean

Jean Caumont (1736 - 4 septembre 1800) - Paris. Maître le 14 décembre 1774. Mobilier national Paris: console bois doré, style Louis XVI, signée : J.Caumont M. E.

Jean Caumont

→ Lire la suite sur Jean Caumont ←

trait

CAUVET Gilles-Paul

Auteur du Recueil d'ornements à l'usage des jeunes artistes qui se destinent à la décoration des bâtiments.

trait

CHAIGNET Charles

Menuisier à Paris. Il construisit les premières chaises à porteurs.

trait

CHANTELOUP

Ébéniste du temps de Louis XVI.

Chanteloup

trait

CHAPUIS Claude

Claude Chapuis - Ébéniste et marchand de meubles à Paris. Il exerça rue de la Chaise sous le Directoire, résida ensuite rue de la Tonnellerie, où il exerçait encore en 1818. Il a signé de nombreux ouvrages de style Empire.

Claude Chapuis

trait

CHARDIN Jean et Juste

Ils fabriquaient des billards. Jean Chardin était billardier du roi Louis XIV, il faisait partie de la jurande des menuisiers de Paris en 1701. Son fils Juste Chardin, né en 1703 reçu sa maîtrise le 31 décembre 1734, c'était le frère du peintre Jean-Baptiste Siméon Chardin.

→ Lire la suite sur Jean et Juste Chardin ←

trait

CHARDON Barthélemy-Denis

Barthélemy-Denis Chardon - Menuisier parisien, Maître le 23 mars 1764.

Barthélemy-Denis Chardon

→ Lire la suite sur Barthélemy-Denis Chardon ←

trait

CHARMETON Christophe

Sculpteur à Paris. En 1683, il sculpta six pieds de tables pour la galerie de Versailles et deux autres pieds de table en chêne pour les Menus Plaisirs.

trait

CHARNY Louis-François

Sculpteur. Paris. Il exécuta des meubles pour les Menus-Plaisirs.

trait

CHARNY Jean

Sculpteur. Paris. Il exécuta de beaux meubles pour Versailles et Fontainebleau.

trait

CHARPENTIER Paul-P

Paul-P Charpentier - Menuisier en meubles.

Charpentier

→ Lire la suite sur Charpentier ←

trait

CHARPENTIER

On ignore tout de cet ébéniste dont l'estampille, sans initiale de prénom, figure sur quelques rares meubles Louis XV et Louis XVI.

→ Lire la suite sur Charpentier ←

trait

CHARTIER Jacques-Charles-Denis

Jacques-Charles-Denis Chartier - Maître à Paris le 31 mail 1760. Il exploita un fonds de marchands ébéniste-miroitier rue Saint-Antoine. Il fournit à M. Delahante, fermier général, une suite de six meubles, 2 consoles, deux encoignures et deux tables, tous en bois de rose et de violette.

Jacques-Charles-Denis Chartier

→ Lire la suite sur Jacques-Charles-Denis Chartier ←

trait

CHAUMOND Bertrand Alexis

Bertrand Alexis Chaumond, né en 1741, gagna la maîtrise à Paris le 15 juillet 1767 et travailla rue de Charonne au moins jusqu'en 1790. Il produit des meubles Transition et surtout Louis XVI, très classiques.

trait

CHAVIGNAU Victor-Jean-Gabriel

Chavignau Victor-Jean-Gabriel (1746-1806). Maître le 23 janvier 1787. D'abord ouvrier libre, puis agrégé pendant dix ans à la communauté des menuisiers parisiens.

Victor-Jean-Gabriel Chavignau

→ Lire la suite sur Victor-Jean-Gabriel Chavignau ←

trait

CHÉLANT Bernard

Bernard Chélant (1725-1796), Reçu maître en 1750, il installera son atelier place Saint-Jean. La production de Chélant n'est connue aujourd'hui que par un très petit nombre de sièges, parmi lesquels figure une série de trois fauteuils en cabriolet.

Bernard Chélant

→ Lire la suite sur Bernard Chélant ←

trait

CHENEAUX Jean Nicolas

Jean Nicolas Cheneaux (1734-1820) Menuisier en sièges, maître en 1772, enregistré par brevet. Il avait son atelier rue de la Luizerne, puis en 1790, place Saint-Pierre et enfin en 1808, il est installé quai Saint-Clair. Sa production est de style Louis XV et surtout Transition et Louis XVI.

Jean Nicolas Cheneaux

→ Lire la suite sur Jean Nicolas Cheneaux ←

trait

CHENEAUX Jacques

Jacques Chéneaux (Mort en 1782) Menuisier en meubles. Paris. Maître, le 24 mai 1756. Il exerça rue du Bout-du-monde et produisit des lits et des sièges que décorait le sculpteur Chapelle. Sa production, tantôt cannés, tantôt recouverts d'étoffe est de style Louis XV, Transition et Louis XVI.

Jacques Chéneaux

trait

CHENEVAT Jacques

Jacques Chenevat - menuisier en sièges et lits, maître le 6 décembre 1763. Il exerça rue de Cléry, à la Croix d'or, d'où il disparut moins de dix années plus tard.

Jacques Chenevat

→ Lire la suite sur Jacques Chenevat ←

trait

CHÉRIN Jean

Menuisier-sculpteur. Il produisait spécialement des bordures de tableaux.

Jean Chérin

trait

CHEVALLIER Jean-Mathieu

Jean-Mathieu Chevallier (1694-1768) dit l'Aîné - ébéniste. Paris. Maître le 5 mars 1743.

Jean-Mathieu Chevallier

→ Lire la suite sur Jean-Mathieu Chevallier ←

trait

CHEVALLIER Charles

Charles Chevallier (1700-1771), dit le Jeune, par opposition à son frère, Jean Mathieu - Ébéniste. Paris. reçu maître avant 1738. Il signait : C. Chevallier. Il possédait un talent des plus estimables. Il a produit des commodes, des chiffonniers, des meubles à hauteur d'appui, ...

Charles Chevallier

→ Lire la suite sur Charles Chevallier ←

trait

CHEVIGNY Claude

Chevigny Claude – Menuisier en siège. maîtrise obtenue le 27 avril 1768 : La majorité de ses ouvrages sont de style Louis XVI.

Chevigny Claude

→ Lire la suite sur Chevigny Claude ←

trait

CHEVILLON Jean

Jean Chevillon - XVIIe siècle. Menuisier en ébène de Mademoiselle, fille du duc d'Orléans.

trait

CHIPPENDALE Thomas

Célèbre artiste anglais. Thomas Chippendale publia en 1754, un ouvrage qui a dirigé l'art décoratif anglais dans le style appelé depuis style Chippendale. La vogue de cet ouvrage et les beaux meubles que l'auteur dessina contribuèrent à mettre à la mode le style Louis XV dont le chippendale est inspiré.

→ Lire la suite sur Thomas Chippendale ←

trait

CHOLLOT Edme

Edme Chollot (Né vers 1695) - Menuisier parisien, reçu maître en 1723. Chollot a signé de jolies consoles à décor de fleurs et rocailles.

Edme Chollot

trait

CHOQUET Claude

Claude Choquet - Menuisier-ébéniste. Paris Maître, 1738. Le comte de Salverte a relevé la marque CHOQUET sur une grande commode en tombeau, dans le style de la Régence.

trait

CLÉRET Pierre

Pierre Cléret - Menuisier. Paris. On a trouvé la marque: P. Cleret sur des cadres et des étagères d'angle en bois verni imitant les laques de Chine.

trait

COCHOIS Jean-Baptiste

Jean-Baptiste Cochois (Mort en 1789), ébéniste, maître le 22 décembre 1770. Il exerça rue Coquillière, puis rue Saint-Honoré et enfin rue Croix-des-Petits Champs. Ce fabricant se fit connaître par des ouvrages de luxe et fantaisie. On trouvait chez lui des secrétaires déguisés en commodes.

trait

COCHOIS Charles-Michel

Charles-Michel Cochois (Mort le 1er février 1764). Ébéniste. Paris. Il exerça rue des Petits-Carreaux. Il a laissé son estampille C. M. Cochois sur de gracieux ouvrages se rattachant encore au style de la Régence.

Charles-Michel Cochois

trait

COIFFIÉ Jean-Charles

Jean-Charles Coiffié - Maître le 23 mars 1751. Spécialisé dans la fabrication des bordures du tableaux. Il fut pour ce genre d'ouvrages un des fournisseurs des Menus-Plaisirs.

Jean-Charles Coiffié

trait

COIGNIARD Pascal

Pascal Coignard (Né en 1748) - Ébéniste. Paris. Maître le 27août 1777. Il exerça rue de Charenton au moins jusqu'en 1791. On a trouvé son estampille sur des bureaux et secrétaires en bois de rose et en acajou incrusté de bois jaune.

Pascal Coignard

trait

COLBAULT Pierre-Barthélemy

Pierre-Barthélemy Colbault - Ébéniste. Paris. Maître le 4 mai 1770. Il exerça pendant une vingtaine d'années rue de la Tixeranderie. Le musée Lambinet de Versailles conserve une table en acajou provenant du château de Saint-Clous.

Pierre-Barthélemy Colbault

trait

COLOMBET Jean-Baptiste

Ébéniste. Paris. En 1790, il acheta le fonds Frost et Cie puis il s'associa avec Frost. Le journal de cette association (1790-91) montre qu'elle ne se bornait pas à vendre ses meubles, mais qu'elle en commandait encore aux ébénistes Vandorme, Kambers, Gruber, Darcis, Richter, etc. et qu'elle achetait même des bijoux chez Lepautre.

trait

COPPYN

Ébéniste. Paris. M. Jacob, fabricant de meubles et d'ébénisterie, rue de l'échiquier, 20, étant absent, Coppyn, son premier chef d'ouvriers ayant dirigé les travaux pendant dix ans, a l'honneur de prévenir le public qu'il vient de s'établir dans la même rue, n 26 et qu'il fait tous les ouvrages dans le même goût nouveau et dans la même perfection.

trait

CORBISIER Pierre-François-Joseph

Menuisier en meubles. Paris. Maître, 1768.

Pierre-François-Joseph Corbisier

trait

CORDIÉ Guillaume

Guillaume Cordié (1725 - 1785) - ébéniste, Maître le 18 juin 1766. Il exerça rue de Charonne jusqu'à sa mort. La plupart de ses ouvrages se rattachent au style transitoire Louis XV à Louis XVI.

Guillaume Cordié

→ Lire la suite sur Guillaume Cordié ←

trait

CORNILLE F.

Menuisier-ébéniste et dessinateur. Il publia un recueil de 50 planches gravées par Mouchelet et comprenant des œuvres d'ébénisterie et des décorations Louis XV.

trait

COSSON Jacques-Laurent

Jacques-Laurent Cosson (1737 - 4 avril 1812) - Maître le 4 septembre 1765. Ébéniste réputé.

Jacques-Laurent Cosson

→ Lire la suite sur Jacques-Laurent Cosson ←

trait

COSTAZ L

L. Costaz, estampille relevée sur deux gracieux fauteuils d'enfant de style Louis XVI, transition Directoire, une table d'accouchée en placage de bois de rose, le dessus présentant une glace et deux compartiments, reposant sur des pieds cambrés de style Louis XV et un fauteuil Directoire.

L. Costaz

trait

COSTE Charles-Louis

Charles-Louis Coste - Maître le 16 janvier 1784. Il exerça au faubourg Saint-Antoine, rue Saint-Nicolas, puis rue de Charenton. Il est encore mentionné à la fin de l'Empire.

Charles-Louis Coste

trait

COUET Louis-Jacques

Ébéniste. Paris. Maître, 1774. On a trouvé sa signature : J.-L. Couet, sur une table de nuit cylindrique présentant des marqueteries vertes sur fond de citronnier.

trait

COULERU Pierre

Pierre Couleru (1713-1768), Fils et collaborateur de Nicolas Couleru. Il obtient sa maîtrise en 1744. Il travailla pour l'église du faubourg et la maison du maître des Hautes Oeuvres, ainsi que pour la maison de la forge d'Audincourt.

→ Lire la suite sur Pierre Couleru ←

trait

COULERU Paul David

Paul David Couleru (1705-1767), reçu maître tourneur sur bois en 1736. Frère aîné d'Abraham Nicolas Couleru et de Marc David, il était fabriquant de rouets à Montbéliard. Les Couleru étaient réputés être des virtuoses du tournage.

→ Lire la suite sur Paul David Couleru ←

trait

COULERU Marc David

Marc David COULERU (1732-1804), maître menuisier à Montbéliard; Sans aucun doute il fut l'élève de son frère Abraham Nicolas. Sa signature apparaît souvent dans les documents d'archives. Il a essayé de copier son frère en apportant sa touche personnelle, mais sans beaucoup de talent.

→ Lire la suite sur Marc David Couleru ←

trait

COULERU Georges David

Georges-David Couleru (1761-1845), il était encore en activité en 1818. Georges David estampillait ses meubles: G.D. COULERU. Il apprend le métier d'ébéniste dans l'atelier de son oncle Abraham Nicolas Couleru.

→ Lire la suite sur Georges-David Couleru ←

trait

COULERU Abraham-Nicolas

Abraham-Nicolas Couleru (26 août 1716-1812) - ébéniste du duc de Wurtemberg. Un des meilleurs ébénistes régionaux de son époque et le plus connu d'une lignée d'artisans de Montbéliard. Il produit de nombreux meubles, commodes, secrétaires, ... bien proportionnés et très bien exécutés.

Abraham-Nicolas Couleru

→ Lire la suite sur Abraham-Nicolas Couleru ←

trait

COULON

Trois représentants de cette famille acquirent de la notoriété comme fabricants et marchands de meubles à Paris. L'ainé, Gaspard, mort vers 1775, Jean-François, maître le 17 janvier 1732 et Balthazar.

Coulon

trait

COULONGEON Jean-Denis

Jean-Denis Coulongeon - Sculpteur. Paris. Il sculpta les bois de plusieurs meubles exécutés par l'ébéniste Delanois.

trait

COURTE Jean-Baptiste

Jean-Baptiste Courte ou Kurt (20 septembre 1749 - 28 avril 1843), ébéniste, maîtrise le 20 septembre 1777 à Dijon. Ses meubles s'apparentent souvent à ceux de Demoulin. Il s'agit de commodes et secrétaires Louis XVI.

Jean-Baptiste Courte ou Kurt

→ Lire la suite sur Jean-Baptiste Courte ou Kurt ←

trait

COURTOIS Nicolas-Simon

Nicolas-Simon Courtois (Né en 1724) Ébéniste. Paris. Maître le 19 novembre 1766. Il exerça rue de Charenton puis rue de Charonne jusque vers 1789. On lui doit des sièges d'une bonne facture.

Nicolas-Simon Courtois

trait

COURTOIS Jacques-Marin

Jacques-Marin Courtois (Mort en 1775). Maître le 27 août 1743. Établit rue de Charonne, il fabriquait principalement des ouvrages cannés, mais faisait aussi des sièges à garniture. Il a produit principalement dans le style Louis XV.

Jacques-Marin Courtois

trait

COUSINEAU Georges

Ébéniste-luthier. Paris. On trouve l'estampille de : Cousineau sur une harpe en bois clair, décorée de pagodes en or et en noir, époque Louis XVI.

trait

COUTURIER Antoine-Léonard

Antoine-Léonard Couturier, Maître le 5 octobre 1767. Il exerça rue Traversière-Saint-Antoine. On le trouve cité en 1788 dans les comptes royaux pour la fourniture de quatre commodes en noyer destinée au château de Saint-Clous.

Antoine-Léonard Couturier

trait

CRAMER Mathieu-Guillaume

Mathieu-Guillaume Cramer ( ?-1794) – ébéniste – maîtrise obtenue le 4 septembre 1771 : Ebéniste du XVIIIème siècle, Mathieu Guillaume Cramer est connu pour ses nombreux petits meubles et sa marqueterie de bois jaune.

Mathieu-Guillaume Cramer

→ Lire la suite sur Mathieu-Guillaume Cramer ←

trait

CREMER Ernest-Louis-Jean

Ernest-Louis-Jean Cremer (1731 - 1793) Ébéniste. Paris. Maître le 13 juillet 1777. Il exerça rue de la Roquette.

trait

CRÉPI François-Barthélemy

Crépi François-Barthélemy (1744-?) maître le 22 juillet 1778. Outre des meubles de luxe, il faisait de menus ouvrages en acajou, tels que des nécessaires bandés de cuivre.

François-Barthélemy Crépi

trait

CRESSENT Charles

Charles Cressent (Amiens, 16 décembre 1685 - Paris, 10 janvier 1768) ébéniste-sculpteur. Il recherchait les mélanges de bois précieux, rose, amarante et satinés et ses tables étaient garnis de cuivres et de bronzes d'une belle ciselure. Il resta toujours fidèle au style Régence.

→ Lire la suite sur Charles Cressent ←

trait

CRESSON René

René Cresson (vers 1705-av. 1749) – menuisier en siège – maîtrise obtenue le 28 janvier 1738 : Né dans une grande famille de menuisiers, René Cresson n’est l’auteur que d’une faible production estampillée.

René Cresson

→ Lire la suite sur René Cresson ←

trait

CRESSON Michel

Michel Cresson (1709 - après 1773) – menuisier en siège – maîtrise obtenue le 30 aout 1740. Frère de Louis, se distingua aussi dans la fabrication de sièges. Il n'a fait que marcher sur les traces de son aîné et a reproduit maints des ses modèles. Il n'en demeure pas moins un maître ébéniste éminent.

Michel Cresson

→ Lire la suite sur Michel Cresson ←

trait

CRESSON Louis

Louis Cresson (1706 - 1761) - Menuisier en siège - Maître le 28 Janvier 1738.

Louis Cresson

→ Lire la suite sur Louis Cresson ←

trait

CRESSON Jean-Baptiste

Jean-Baptiste Cresson (1720-1781) - Menuisier en siège - Maître en 1741. On trouve son estampille: I.-B. Cresson sur de jolis sièges Régence.

Jean-Baptiste Cresson

trait

CRESSON Jacques-Louis

Jacques-Louis Cresson (1743 - 29 juillet 1795) Maître le 31 Juillet 1759. Fils de Louis Cresson, il se retira des affaires vers le début de la Révolution et monta à l'échafaud le 29 juillet 1795.

trait

CRIAERD Mathieu

Mathieu Criaerd (1689-1776) – ébéniste - maîtrise obtenue le 29 juillet 1738 : Ebéniste prolifique du règne de Louis XV, Mathieu Criaerd est connu pour ses nombreuses commodes en mosaïques et en laques ou en vernis.

Mathieu Criaerd

→ Lire la suite sur Mathieu Criaerd ←

trait

CRIAERD Antoine

Antoine Criaerd florissait dans la première moitié du règne de Louis XV. Le comte de Salverte le nomme André.

Antoine Criaerd

→ Lire la suite sur Antoine Criaerd ←

trait

CRIARD Antoine-Mathieu

Antoine-Mathieu Criard (1724-1787) - Ébéniste. Paris - Maître le 22 avril 1747. Il a acquit une juste renommée et continué dignement les traditions d'une lignée d'ébéniste probes et consciencieux.

Antoine-Mathieu Criard

→ Lire la suite sur Antoine-Mathieu Criard ←

trait

CRUCHET Gabriel

Gabriel Cruchet, fils et petit fils de menuisiers tourangeaux, obtint la maîtrise à Tours le 18 avril 1748. Juré de sa corporation en 1766, puis syndic en 1774, il figure encore sur le rôle de la capitation imposée à sa communauté en 1787. Il faisait des armoires, des secrétaires, des tables à jeux, en chêne et en noyer.

trait

CUCCI Domenico

Domenico Cucci, dit Dominique de Cuccy. Ébéniste-sculpteur italien, il fut naturalisé Français en 1664. Il prit une place éminente dans la pléiades d'artistes qui concouraient à l'embellissement des palais de Louis XIV. Dominique Cucci est un artiste aussi distingué que Boulle.



A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z